Droites parallèles et droites perpendiculaires CE2

 

CE2

 

 

 

Séance 1

Séance 2

Séance 3

Séance 4

Séance 5

OBJECTIFS

Faire la différence entre les droites parallèles et les droites sécantes.

Repérer les droites perpendiculaires.

Manipuler l’équerre.

Marquer l’angle droit.

 

 

 

Tracer des droites perpendiculaires à l’aide de l’équerre.

Tracer des droites perpendiculaires en utilisant l’équerre.

Construire des droites perpendiculaires par rapport à un point donné en utilisant l’équerre.

Evaluation.

COMPETENCES

 

Etre capable de :

 

 

Reconnaître les droites parallèles et les droites sécantes.

Classer ces différentes droites dans un tableau.

Utiliser l’équerre pour repérer un angle droit.

Marquer l’angle droit.

Reconnaître que deux droites sont perpendiculaires.

Tracer des droites perpendiculaires à l’aide de l’équerre.

 

 

 

Construire des droites perpendiculaires qui passent par un point donné..

Reconnaître les droites parallèles.

Reconnaître les droites perpendiculaires.

Utiliser l’équerre pour repérer un angle droit.

Utiliser le symbole qui permet de marquer l’angle droit.

Tracer des droites perpendiculaires avec une équerre..

Tracer des droites perpendiculaires qui passent par un point donné.

DEROULEMENT

 

 

Observations de droites.

Faire ressortir leurs ressemblances et leurs différences.

Manipuler ces droites pour les comparer : les prolonger, les décrire…

Certaines se coupent, d’autres non.

Si on les prolonge, certaines finissent par se couper. D’autres ne se croisent jamais.

On appelle droites parallèles les droites qui ne se croisent jamais.

On appelle droites sécantes les droites qui finissent par se couper quand on les prolonge.

Elaboration collective de la trace écrite, copiée dans le cahier.

Exercice : classer des droites dans un tableau : droites parallèles / droites sécantes.

Remarquer que certaines droites se coupent d’une façon particulière (« elles se coupent tout droit !. », Marine)

 

Ce sont les droites perpendiculaires.

 

 

 

Comment faire pour les reconnaître ? Quel outil, quel instrument utiliser ?

è Présentation de l’équerre.

 

 

 

Manipulation de l’équerre sur différentes droites.

Quand les deux bords de l’équerre sont juste au bord des deux droites, on dit que cela forme un angle droit. On utilise un petit signe pour montrer qu’il s’agit d’un angle droit :          .

 

 

 

Exercice : repérer et marquer les angles droits sur les différentes figures proposées.

 

Distribution de feuilles de brouillon.

Tracer une droite horizontale. Tracer une droite perpendiculaire à cette droite en utilisant l’équerre.

Essais en autonomie.

 

 

 

Démonstration au tableau : je fais glisser mon équerre le long de la droite en veillant à ce que le bord de l’équerre soit sur la droite. Insister sur le fait que l’équerre doit être bien droite.

Je trace la droite perpendiculaire à cette droite en utilisant le bord perpendiculaire de l’équerre.

 

 

 

Trace écrite élaborée collectivement pour récapituler puis recopiée dans le cahier

Essais en autonomie : Tracer une droite horizontale puis une droite perpendiculaire à cette droite.

Tracer une droite oblique puis une droite perpendiculaire à cette droite.

Distribution de feuilles de brouillon.

Tracer une droite horizontale et un point A au-dessus de cette droite.

Tracer la droite perpendiculaire à cette droite qui passe par le point A.

Essais individuels sur la feuille de brouillon, en autonomie.

 

 

 

Démonstration au tableau : je fais glisser mon équerre le long de la droite et je m’arrête quand le deuxième bord de l’équerre passe sur le point A. Je peux alors tracer la droite perpendiculaire qui passe par ce point.

 

 

 

Trace écrite élaborée collectivement au tableau pour récapituler ce qu’on a vu puis recopiée dans le cahier de mathématiques.

Essais en autonomie :

 

Tracer une droite horizontale et un point A au-dessus de cette droite. Placer un point B en -dessous de cette droite. Tracer la droite perpendiculaire qui passe par le point A puis la droite perpendiculaire qui passe par le point B.

Même exercice en partant d’une droite oblique. Tracer un point C au-dessus de cette droite et un point D en-dessous. Tracer les droites perpendiculaires qui passent par ces deux points.